Atelier Maan

Réhabilitation Halle Freyssinet

La Halle Freyssinet comme on la désigne aujourd’hui était à l’origine un dépôt ferroviaire conçu par l’ingénieur du même nom. L’atout majeur de cet édifice est sa volumétrie : ses larges
espaces offerts par sa structure en béton armé. Composé de cinq travées, le dépôt révèle des spatialités différentes dû aux jeux de hauteur et aux percements (parfois en toiture, parfois sur les parois verticales). Tout en venant régulariser cette volumétrie, le projet s’attache tout d’abord à venir souligner les arcs en façade extérieur par l’ajout d’une extension. Celle-ci permet d’offrir un accès clair à l’usager tout en incluant une partie du programme. Le projet vise à conserver les volumes tout en offrant des porosités entre chacun. Par un jeu de transparence, il s’agit d’apporter un lien entre chacune des entités. Ce lien est mis en évidence par un marqueur : une matérialité différenciée qui permet de guider l’usager dans l’édifice au travers les différents espaces. La programmation vient suivre le rythme donné par la structure existante. Afin de lui donner une véritable respiration et transparence, l’une des travées est rendue extérieure et végétalisée sur toute sa longueur.

Projet de fin d’études
Enseignant référent : Laurent Salomon
Jury : Jean-Marc Bichat, Laurent Mouly, Laurent Salomon
Lieu : Halle Freyssinet, Trappes
Programme : Réhabilitation en Cité culturelle
Présentation : en 2016 à l’EPAPS et au service urbanisme Trappes